/ La collecte

Disroot : "Sroute !"

Oui, c'est avec ce titre qui a gagné la première place de la pire blague que je décide de publier cet article. Vous me ferez pas changer d'avis.

Bon déjà je sens que vous êtes perdus là, que ce soit avec ce titre ou cette intro. Et c'est normal. Je vais pas vous mâcher le travail et le but c'est que vous lisiez ce post alors le putaclic c'est moi qui décide comment je le fais. (C'est bon vous avez envie de lire ?)

Alors ! Déjà, "Disroot" kécessé ?
Eh bien, euh.. Avant d'être vraiment précis je vais définir ça comme un ensemble de services et d'outils Open Source, proposés gratuitement sur leur site.

Déjà ça c'est cool. Sauf que vous avez pas encore entendu le meilleur : Ils ne pistent pas et ne rapportent pas votre activité, il n'y a pas de pub et ne font pas de profilage.
Nan parce qu'on les connaît les histoires d'entreprises qui deviennent des multinationales en proposant des services gratuits, déjà cette phrase doit en faire tiquer certains.
Sauf que Disroot existe grâce aux dons, et à la communauté impliquée dans le projet.

Disroot fonctionne avec à un système de LDAP (qui est une sorte d'annuaire) ce qui permet d'utiliser tous les services avec le même compte et ça c'est vachement cool. Ce qui veut dire que le jour ou vous voulez utiliser un autre service vous le pouvez sans nouvelle inscription, un compte vous donne accès à tout ce qu'ils proposent.

Bon vous l'attendiez sûrement alors voici la liste (non-exhaustive) des services et outils que propose Disroot, chacun accompagné de mon commentaire perso :

  • Système de messagerie en ligne : Aussi incroyable que cela puisse paraître Disroot propose, au même titre que Google, une adresse mail gratuite, mais cette fois sans revendre le contenu de vos mails ou les infos que vous y mettez à d'autres personnes ;) (et puis une adresse mail qui ressemble à "mail@disroot.org" c'est quand même vachement plus classe). Autre point à noter, vous pouvez importer votre clé OpenPGP pour utiliser le chiffrement directement depuis l'interface web.
  • Stockage en ligne : Tiens, dès le deuxième point vous devriez être en train de vous dire qu'il n'y a pas que Google pour fournir ce genre de service gratuitement, et que même si un compte de base compte 4Go de stockage, vous pouvez demander plus moyennant quelques centimes par mois. Mettre un peu la main au portefeuille c'est toujours moins cher que ce que ce qu'un autre fournisseur pourrait se faire avec vos données personnelles. Le stockage est également chiffré, personne d'autre que vous ne peut y avoir accès. C'est important car avec les méls (c'est moche mais c'est le mot français), c'est le service en ligne principal dont vous devez vous demander qui peut accéder à vos données.
  • Éditeurs divers : Que ce soit pour éditer un texte en collaboration avec plusieurs personnes en temps réel, ou pour gérer une feuille de calcul type "tableur", Disroot fournit tout ça très facilement. (Je vous prends à part dans mon propre article, mais si vous voulez un "Word" en ligne dont vous êtes le seul à avoir accès, dirigez-vous vers CryptPad. Mais chut, c'est pas moi qui vous l'ai dit)
  • Partage de fichiers : Émancipez-vous de Wetransfer et commencez à utiliser des alternatives libres ! Oui parce que je l'ai pas précisé mais tous les services listés dans cet article et fournis par Disroot sont basés sur des logiciels libres :)

Bon, je vais m'arrêter là pour les services principaux qui peuvent vous êtres utiles, mais pensez à faire un tour sur cette page qui recense toutes les applications dispensées par Disroot. Alors fouillez un peu, faites vos recherches internet avec SearX, retrouvez-moi sur le chat (@von:disroot.org) et commencez à utiliser le web librement. Je vous fais confiance pour ça.

Pour plus d'information sur "koman kon utilize ?" je vous réfère à leur documentation très bien expliquée et en français dans le texte !


Je fais un petit point à part, un peu éloigné du contenu de cet article pour vous introduire un sujet qui arrivera prochainement et qui s'appelle la "décentralisation". J'y reviendrais dans un autre post, mais je tenais tout de même à préciser que tous les outils et services proposés par Disroot existent de manière totalement égale sur beaucoup d'autres sites, d'où le principe de décentralisation. J'ai préféré parler de ce site en particulier, car le principe du "un compte pour les gouverner tous" me paraissait plus simple pour amener des gens au monde du libre :)

Pour plus d'infos sur la décentralisation je vous conseille la page "À propos" de Disroot qui explique tout assez clairement.